Rechercher

Contact

Médiathèque de Belley

Palais épiscopal
Rue des Cordeliers
01300 BELLEY

04 79 81 47 70

mediatheque@belley.fr

 

Retrouvez nous sur Facebook

 

 

Partager "Contact (menu gauche)" sur facebookPartager "Contact (menu gauche)" sur twitterLien permanent

Alec GUINNESS

 
Alec GUINNESS. Source: Wikipedia

Sir Alec Guinness, né le à Paddington à Londres et mort le à Midhurst, dans le Sussex, est un acteur britannique.

Son interprétation du colonel Nicholson dans Le Pont de la rivière Kwaï (1957) est récompensée par un Oscar et un Golden Globe. Il est également connu, entre autres, pour son rôle d'Obi-Wan Kenobi âgé dans la saga Star Wars.

Biographie

Formation et débuts

Tout en travaillant dans le secteur publicitaire, Alec Guinness tente d'entrer à la Royal Academy of Dramatic Art mais ne peut obtenir une bourse. Il suit des études d'art dramatique pendant quelques mois au Fay Compton Studio of Dramatic Art,. Il rencontre à cette époque John Gielgud, qui tente de l'aider à percer dans le métier d'acteur, mais il débutera vraiment sa carrière sur scène dans le célèbre théâtre londonien Old Vic, d'abord par de petits rôles.

En 1941, il s'engage dans la Royal Navy.

Carrière

Alors qu'il n'avait joué qu'un figurant dans Prima Donna (1934), Alec Guinness revient au cinéma en 1946 dans Les Grandes Espérances, de David Lean. Il devient une figure emblématique des Studios Ealing, notamment par ses prestations dans les comédies comme Noblesse oblige (Kind Hearts and Coronets) en 1949 (où il interprète huit rôles différents dont celui d'une femme) ou Tueurs de dames (The Ladykillers), en 1955 (pour lequel il a confié s'être inspiré du jeu d'Alastair Sim pour composer son personnage, et où l'on trouve au nombre de ses partenaires, un certain Peter Sellers).

Il est aussi un familier des films de David Lean puisqu'on le retrouve, entre autres, dans Oliver Twist (1948), Lawrence d'Arabie (1962), Docteur Jivago (1965) et surtout Le Pont de la rivière Kwaï (1957) où son interprétation du colonel Nicholson lui apporte un Oscar et un Golden Globe.

Il tient également le rôle d'Hitler en 1973 dans Les Dix Derniers Jours d'Hitler (Hitler: The Last Ten Days).

Une autre génération de spectateurs le connaît également pour son rôle du maître jedi Obi-Wan Kenobi dans la saga Star Wars, un rôle qu'il avait pourtant ouvertement détesté.[réf. souhaitée]

Enfin, il est l'incarnation de l'espion retraité George Smiley dans les adaptations télévisées de deux romans de La Trilogie Karla de John Le Carré.

Après soixante ans de carrière, il assure la relève en formant son fils Matthew, vu dans notamment dans La promise ou Lady Jane.

Vie privée et mort

Alec Guinness épouse Merula Salaman en 1938.

Il meurt le à Midhurst, dans le Sussex, des suites d'un cancer du foie.

Filmographie

Cinéma

Années 1930 et 1940

  • 1934 : Prima Donna de Victor Saville : figuration
  • 1946 : Les Grandes Espérances de David Lean : Herbert Pocket
  • 1948 : Oliver Twist de David Lean : Fagin
  • 1949 : De la coupe aux lèvres de Charles Frend : Whimple
  • 1949 : Noblesse oblige de Robert Hamer : la famille D'Ascoyne

Années 1950

  • 1950 : Moineau de la Tamise de Jean Negulesco : Benjamin Disraeli
  • 1950 : Vacances sur ordonnance de Henry Cass : George Bird
  • 1951 : L’Homme au complet blanc de Alexander Mackendrick : Sidney Stratton
  • 1951 : De l'or en barre de Charles Crichton : Holland
  • 1952 : Trois dames et un as de Arnold Bennett : Edward Henry Machin
  • 1953 : The Square Mile : le narrateur
  • 1953 : Tonnerre sur Malte de Brian Desmond Hurst : le lieutenant Peter Ross
  • 1953 : Capitaine Paradis de Anthony Kimmins : le capitaine Henry St. James
  • 1954 : L'An un d'un festival de Morten Parker
  • 1954 : Détective du bon Dieu (Father Brown) de Robert Hamer : Père Brown
  • 1955 : Deux Anglais à Paris de Robert Hamer : sir Edgar Fraser
  • 1955 : Rowlandson's England de John Hawksworth (en) : le narrateur
  • 1955 : L'Emprisonné de Peter Glenville : le cardinal
  • 1955 : Tueurs de dames de Alexander Mackendrick : le professeur Marcus
  • 1956 : Le Cygne de Charles Vidor : le prince Albert
  • 1957 : Le Pont de la rivière Kwaï de David Lean : le colonel Nicholson
  • 1957 : Il était un petit navire de Charles Frend : le capitaine William Horatio Ambrose
  • 1958 : De la bouche du cheval de Ronald Neame : Gulley Jimson
  • 1959 : Le Bouc émissaire de Robert Hamer : John Barratt / Jacques De Gue
  • 1959 : The Bachelor's Baby de Dick Powell

Années 1960

  • 1960 : Les Fanfares de la gloire de Ronald Neame : le lieutenant colonel Jock Sinclair
  • 1960 : Notre agent à La Havane de Carol Reed : Jim Wormold
  • 1961 : Le Gentleman en kimono de Mervyn LeRoy : Koichi Asano
  • 1962 : Lawrence d'Arabie de David Lean : le prince Fayçal
  • 1962 : Les Mutinés du Téméraire de Lewis Gilbert : le capitaine Crawford
  • 1964 : La Chute de l'empire romain de Anthony Mann : Marc Aurèle
  • 1965 : Situation désespérée, mais pas sérieuse de Gottfried Reinhardt : Wilhelm Frick
  • 1965 : Le Docteur Jivago de David Lean : le général Yevgraf Jivago
  • 1966 : Le Secret du rapport Quiller de Michael Anderson : Pol
  • 1966 : Paradiso, hôtel du libre-échange de Peter Glenville : Benedict Boniface
  • 1967 : Les Comédiens de Peter Glenville : le major H. O. Jones
  • 1969 : Cromwell de Ken Hughes : Charles Ier

Années 1970

  • 1970 : Scrooge de Ronald Neame : le fantôme de Jacob Marley
  • 1973 : Les Dix Derniers Jours d'Hitler de Ennio De Concini : Adolf Hitler
  • 1973 : François et le Chemin du soleil de Franco Zeffirelli : Pape Innocent III
  • 1976 : Un cadavre au dessert de Robert Moore : Jamessir Bensonmum
  • 1977 : To See Such Fun, documentaire de Jon Scoffield
  • 1977 : Star Wars, épisode IV : Un nouvel espoir de George Lucas : Obi-Wan « Ben » Kenobi

Années 1980 et 1990

  • 1980 : La Guerre des abîmes de Jerry Jameson : John Bigalow
  • 1980 : Le Petit Lord Fauntleroy de Jack Gold : Le comte de Dorincourt
  • 1980 : Star Wars, épisode V : L'Empire contre-attaque de Irvin Kershner : Obi-Wan « Ben » Kenobi
  • 1983 : Star Wars, épisode VI : Le Retour du Jedi de Richard Marquand : Obi-Wan « Ben » Kenobi
  • 1983 : Lovesick de Marshall Brickman : Sigmund Freud
  • 1984 : La Route des Indes de David Lean : Godbole
  • 1987 : Une poignée de cendre de Charles Sturridge : M. Todd
  • 1988 : La Petite Dorrit de Christine Edzard (en) : William Dorrit
  • 1991 : Kafka de Steven Soderbergh : le chef de service
  • 1994 : Témoin muet de Anthony Waller

Apparitions posthumes

  • 2015 : Star Wars, épisode VII : Le Réveil de la Force de J.J Abrams : Obi-Wan « Ben » Kenobi (archive audio)
  • 2019 : Star Wars, épisode IX : L'Ascension de Skywalker de J.J Abrams : Obi-Wan « Ben » Kenobi (archive audio)

Télévision

  • 1955 : Baker's Dozen de Desmond Davis : le major
  • 1959 : The Wicked Scheme of Jebal Deeks de Franklin J. Schaffner : Deeks
  • 1968 : Twelfth Night Sections de John Sichel : Malvolio
  • 1969 : Conversation at Night de Rudolph Cartier : le bourreau
  • 1974 : The Gift of Friendship de Mike Newell : Jocelyn Broome
  • 1976 : Caesar and Cleopatra de James Cellan Jones : César
  • 1979 : La Taupe (Tinker, Tailor, Soldier, Spy) : George Smiley
  • 1980 : Le Petit Lord Fauntleroy de Jack Gold : le comte de Dorincourt
  • 1982 : Les Gens de Smiley (en) de Simon Langton : George Smiley
  • 1984 : Edwin de Rodney Bennett
  • 1993 : A Foreign Field (en) de Charles Sturridge

Publications

  • Blessings in Disguise (mémoires), 1985.
  • My Name Escapes Me: The Diary of a Retiring Actor (mémoires), 1997.
  • A Positively Final Appearance: A Journal 1996-98 (mémoires), 1999.

Distinctions

Comédien reconnu à la fois par le public et par ses pairs, Alec Guinness a obtenu les distinctions suivantes.

Récompenses

  • 1958 : Oscar du meilleur acteur pour Le Pont de la rivière Kwai
  • 1958 : Golden Globe du meilleur acteur dans un film dramatique pour Le Pont de la rivière Kwai
  • 1980 : Oscar d'honneur pour l'ensemble de sa carrière.
  • 1991 : Docteur honoris causa de l'université de Cambridge.

Nominations

  • 1953 : nomination à l'Oscar du meilleur acteur pour De l'or en barres.
  • 1959 : nomination à l'Oscar du meilleur scénario adapté pour De la bouche du cheval.
  • 1978 : nomination à l'Oscar du meilleur second rôle masculin pour Star Wars, épisode IV : Un nouvel espoir.
  • 1989 : nomination à l'Oscar du meilleur second rôle masculin pour La Petite Dorrit.

Décorations

  • Commandeur de l'ordre de l'Empire britannique (CBE) (1955).
  • Chevalier (Knight Bachelor) par la reine Élisabeth II (1959) pour son travail au cinéma et au théâtre.
  • Membre de l'ordre des compagnons d'honneur (CH) (1994).

Voix françaises

Notes et références

Notes

Références

Annexes

Bibliographie

  • (en) John Russell Taylor, Alec Guinness : a celebration, Boston, Little, Brown, , 184 p. (ISBN 0316833754 et 978-0316833752).
  • (en) Kenneth von Gunden, Alec Guinness : the films, Jefferson, N.C, McFarland, , 350 p. (ISBN 9780899502052).

Liens externes

  • L'encinémathèque
  • (en) Alec Guinness sur le site du British Film Institute
  • Ressources relatives à l'audiovisuel :
    • Allociné
    • (en) AllMovie
    • (en) British Film Institute
    • (en) Internet Movie Database
  • Portail de Star Wars
  • Portail du cinéma britannique
  • Portail de la télévision britannique

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Alec GUINNESS de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

DVD

Afficher "Le Pont de la rivière Kwaï"Afficher "Star Wars"